CMMN SWDN COLLECTION AUTOMNE-HIVER 2019/20

CMMN SWDN, a présenté la collection automne-hiver 2019/20 à Paris. Pour cette saison les créateurs Emma et Saif Bakir examinent notre monde de complexité numérique croissante. Dans une société postmoderne axée sur les services et les achats, nous ne faisons plus avec nos mains et, par conséquent, les biens ont perdu leur valeur réelle et sont facilement remplacés.

Le culte de la vitesse peut sembler de plus en plus accablant. La collection sert de réaction contre le «statu quo précipité», terme inventé par le philosophe français Paul Virilio pour décrire notre présent accéléré. C’est dans cet esprit que CMMN SWDN adopte une approche plus lente du processus de conception, et considère l’importance d’être à l’aise dans sa peau. Les vêtements de prédilection continuent de servir de foyer d’inspiration – les tissus usés évoquant des sentiments de nostalgie et de familiarité qui offrent un aperçu de la biographie du porteur.
La collection sert à célébrer les imperfections en soulignant le paysage des dommages causés à un vêtement. Des mains chères à moi sont réinventées en taillant dans des proportions sciemment maladroites et des longueurs allongées. Cette collision d’appariements inattendus confère à la solution AW19 l’esthétique de la signature du CMMN SWDN.

En tant que finalistes du Prix international Woolmark 2019, les tricots sont devenus un élément central, car les tricots non travaillés sont tracés au-dessus des tailleurs et des gilets monofilaments flottent au-dessus des chemises.
La tactique est la clé de la collection, évoquant la sensation d’une garde-robe habitée se jouant à travers une viscose froissée, un denim à effet froissé, un cuir craquelé, des coutures à bords bruts et des tricots effilochés.Le latex teint à la main sert de seconde couche sous les laines épaisses et la chemise romantique apparaît dans des velours de soie écrasés généreux et dévoré. Les chutes de studio sauvegardées des tissus utilisés dans la collection apparaissent dans des pantalons en cuir à patchwork et fournissent une isolation décorative colorée pour un surchemise matelassé.

Avec une palette inspirée par les tons dé saturés de décomposition et de détérioration, les verts de mousse, les kakis et les noirs sont infusés de tons jaune acide et caramel, et de sur bottes en surplus de caoutchouc militaire noir offrant des chaussures de protection.
Une toile de fond industrielle en ferraille provenant du lieu même reflète la vision automne-hiver 2019 de CMMN SWDN et crée un environnement de conception humaine construite à la main.Photos: CMMN SWDN

Mots-clefs de l'histoire
Ecrit par
Plus de voltemmag

MANISH ARORA – PRET A PORTER – PRINTEMPS-ETE 2019

Manish Arora, a présenté sa collection printemps-été 2019 à Paris. Pour cette...
Lire Plus